Morgane Groupe - Organigramme / Organisation chart

Télévision

Événements

  • 586x360-la-vie-secrete-des-chansons-2017.png
  • La Vie Secrète des Chansons

    Divertissement

    Vendredi 4 et 11 mai 2018 à 22h50 sur France 3
    Raconté par André Manoukian

EPISODE 1 : JE N'AI PAS D'AMI COMME TOI

Comme tout le monde, nous avons écouté des milliers de fois des chansons qui célébraient l'amitié. Comme tout le monde, avec notre bande de copains, on s'est, comme Patrick Bruel "donné rendez-vous dans 10 ans". Comme Stephan Eicher, on a, un jour, chanté à son meilleur pote "Je n'ai pas d'ami comme toi". On a tous pleuré en écoutant Georges Brassens déclarer son amour à ses potes dans "Les copains d'abord".

L'amitié dans la chanson française est donc un thème inspirant pour les artistes et fédérateur pour nous, auditeurs.

Mais que connaissons nous vraiment de ces célèbres chansons d'amitié ? Comment sont-elles nées et pour qui ont-elles été écrites ? Quelle histoire, quel secret dissimulent-elles ?

Saviez-vous, par exemple, que la joyeuse « petite cantate » de Barbara, est un message d’amour à sa chère et tendre amie, la pianiste Liliane Benelli, disparue trop tôt ? Vous doutiez-vous que « la meilleure amie" de Lorie n’avait rien d’une chanson de commande pour plaire aux jeunes ados mais qu’elle célèbre, au contraire, une belle et longue amitié encore d’actualité aujourd’hui ? Et "Les copains d'abord" de Georges Brassens, comment deviner que cette chanson qui célèbre l’amitié comme peut-être aucune autre chanson ne le fait, est en réalité une musique de film, commandée par Yves Robert ?

Toutes ces secrets, toutes ces histoires, vous allez les découvrir dans "la vie secrète des chansons : je n’ai pas d’ami comme toi". Une manière de rendre hommage à ces chansons d'amitié aussi bien que les artistes ont rendu hommage à leurs amis les plus proches.

EPISODE 2 : LE PAYS D’OÙ JE VIENS

Tous autant que nous sommes avons, dans le fond de notre cœur, un pays, une région, une terre qui nous est chère. Comment, en effet, savoir où l’on va si l’on ne sait pas d’où l’on vient ? Les artistes n’échappent pas à la règle.

Lorsque Nolwenn Leroy interprète “Tri Martolod”, cette chanson traditionelle devenue quasiment un hymne pour tous les Bretons, il est difficile de deviner que cette terre qu’elle chante avec autant de ferveur, elle a dû un jour la quitter contre son gré.

A l’inverse, le déracinement d’Enrico Macias, lorsqu’il interprète "Adieu mon pays" est plus que perceptible. Mais saviez-vous que cette chanson a été écrite sur le bateau qui arrachait le jeune homme à sa terre natale, l’Algérie ? Et que c’est grâce à cette chanson qu’Enrico Macias est devenu ; à 23 ans, «la voix » du million et demi de pieds-noirs rapatriés en France ?

C’est aussi l’exil forcé que raconte Sylvie Vartan, dans sa chanson “la Maritza", une chanson qui revêt une place toute particulière dans son cœur car c’est la seule de ses chansons qui a fait pleurer son père.

On pourrait croire aussi que Serge Reggiani adresse un message d’amour au pays de ses parents lorsqu’il interprète “l’Italien”. En réalité, il lui a fallu des années pour mettre en avant ses origines, lui qui faisait tout pour les cacher.

Et la chanson “Marly-Gomont”, du jeune rappeur rural Kamini ? Comment se douter que ça n’est pas une simple blague potache d’un jeune garcon en mal d’amusement dans sa region de Picardie mais qu’il s’agit, en réalité, de l’histoire d’un exil forcé empreint de méfiance et de racisme?

De Nolwenn Leroy à Edith Piaf, de Serge Reggiani à Enrico Macias, en passant par Slimane ou Chimène Badi, tous ces artistes ont en commun d’avoir raconté leurs origines, leurs racines en chanson. Des souvenirs parfois douloureux, parfois heureux, souvent nostalgiques mais toujours emprunts d’une certaine tendresse.

A travers ces chansons, c’est toute la diversité de la France - et pas uniquement musicale - que ce documentaire nous raconte.

EPISODE 3 : LE TEMPS DE L'AMOUR

Les chansons d’amour sont sûrement celles qui procurent le plus d'émotions. On en a tous plein la tête et surtout plein le cœur. Et pour les interprètes, quel plus bel espace que la chanson pour déclarer sa flamme ?

Car souvent, derrière la chanson d’amour, se cache un vrai message d’amour. Ces chansons, d’ailleurs, sont sûrement celles qui recèlent le plus de secrets…et pas forcément ceux qu’on imagine.

Comment se douter, en effet, que le couple mythique de la chanson française, Jane Birkin et Serge Gainsbourg, les deux personnes les plus assorties de la chanson, ne s'entendaient pas du tout au départ ? Comment savoir que "69, année érotique" la chanson emblématique de leur couple n’est pas née de l’histoire de leur rencontre ?

Comment deviner que "Le coup de soleil" de Richard Cocciante ne s'inspire pas d'une histoire d'amour vécue par lui mais par un auteur "désespéré" de voir sa fiancée s’envoler à des milliers de kilomètres ?

Comment croire une seconde que "L’hymne à l'amour" n'a pas été écrit par Edith Piaf pour rendre hommage à l'amour de sa vie, Marcel Cerdan et que cette chanson est devenue, peu de temps après, dramatiquement prémonitoire ?

Et la célèbre chanson d’Adamo, "Tombe la neige", saviez-vous qu’elle a connu le succès…en plein moins d’août et que beaucoup de Japonais s’imaginent encore qu’il s’agit d’une chanson traditionnelle de leur pays ?

Enfin, en écoutant Francis Cabrel chanter sa "Petite Marie", peut-on s’imaginer qu’il a dû gommer son accent méridional sous peine de ne pas percer dans la chanson française ?

Toutes ces chansons de sentiment, en apparence si lisibles, cachent des secrets déroutants, complexes qui nous permettent aussi de replonger dans une époque et de revivre de grandes histoires d'amour mythiques : celles qui ont fait vibrer le cœur de nos artistes et qui ont rythmé nos propres vies amoureuses.

EPISODE 4 : LETTRES A MA FAMILLE

S’adresser à ses proches, aux gens qu’on aime, parler de ses sentiments, leur ouvrir son coeur est sûrement la chose la plus belle mais aussi la plus difficile à faire.

Et pour ça, la chanson peut être un bon vecteur de communication. C’est aussi ce qu’ont dû se dire tous ses artistes qui ont adressé, à travers leurs textes et leurs mélodies, un message à un membre de leur famille.

Mais derrière ses chansons aux messages en apparence évidents, se cachent souvent de lourds secrets. Comment se douter, en effet, que lorsque Mike Brant exprime à sa mère tout l’amour qu’il lui porte dans sa chanson, "Elle a gardé ses yeux d’enfant", il essaie, à sa manière, de réparer des blessures indélébiles ?

Et lorsque Barbara pleure son père disparu dans "Nantes", saviez-vous qu’elle adresse, en réalité, un dernier pardon à celui qui lui a fait tant de mal ?

Lorsque Ben l’Oncle Soul chante "Petite sœur", difficile de deviner également qu’il vient de rencontrer son père et qu’il se découvre grand frère ?

Nicoletta, qui nous a tant émus avec "Mamy blue" comment savoir que sa chanson est un poignant message adressé, non pas à sa grand-mère qui l’a élevée, mais à sa mère, déficiente mentale, qu’elle vient de perdre ?

Avec "La vie secrète des chansons : lettres à ma famille", nous allons découvrir les histoires, les secrets qui se cachent derrière ses mots, entre ses notes. Des secrets qui ont fait naître des chansons très émouvantes.

EPISODE 5 : NOS JEUNES ANNÉES

L'enfance a inspiré de nombreux artistes français. Une histoire secrète se cache parfois derrière des mélodies devenues des tubes. Pour « Diabolo Menthe », par exemple, Yves Simon s’est inspiré de la lettre d’une adolescente tombée amoureuse du chanteur qu'il était déjà. Evocation aussi de l'un des premiers succès de Dave, « Du côté de chez Swann », de « La Cavalerie », premier succès de Julien Clerc, de « Chez Laurette » de Michel Delpech, « Week-end à Rome » d'Etienne Daho, « Rockcollection » de Laurent Voulzy ou encore de « Mes jeunes années » de Charles Trenet.

EPISODE 6 : FEMMES, FEMMES, FEMMES

La femme…en voilà une source d’inspiration pour nos artistes ! Masculins, comme féminins d’ailleurs.
Les interprètes masculins aiment leur déclarer leur flamme. Certains rêveraient même d’en être une….

Mais saviez-vous que lorsque Michel Sardou chante ; pour la première fois « Etre une femme », en 1981, il déclenche, sans s’y être préparé, la colère des féministes, lui qui voulait simplement célébrer la femme ?

Et Julien Clerc avec « Femmes, je vous aime », comment deviner que sa compagne de l’époque, Miou Miou n’était pas pour qu’il adresse un message d’amour à toutes les femmes ?

Les artistes féminines, aussi, ont souvent mis la femme au centre de leur chanson. Elles sont quelques unes à s’ériger en porte-voix soit pour affirmer leur féminité, soir pour revendiquer l’égalité homme / femme, soit pour dénoncer les injustices, voire les violences faites aux femmes.

C’est parce qu’elle se voulait l’égale de l’homme que Diane Tell a écrit l’une de ses plus célèbres chansons « Si j’étais un homme », longtemps mal comprise d’ailleurs.

Saviez-vous que Jeanne Cherhal, pour écrire sa chanson « Quand c’est non, c’est non », s’est inspirée de l’affaire DSK ?

Quant à Anggun avec sa chanson « Etre une femme », ce sont des comportements masculins qui l’a lui ont inspirée...

Ce sont tous ces secrets de fabrication que vous allez découvrir dans la vie secrète des chansons "Femmes, Femmes, Femmes".

EPISODE 7 : LE SEXE EN CHANSONS

Ce nouveau numéro dévoile les secrets derrière les chansons les plus sensuelles et audacieuses du répertoire français, toutes époques confondues. Au programme : «La Ceinture» d'Elodie Frégé, «Fais-moi mal, Johnny» de Magali Noël, «Banana Split» de Lio, «Ma petite entreprise» d'Alain Bashung, «A bouche que veux-tu» de Brigitte, «C'est extra» de Léo Ferré et «Sensualité» d'Axelle Red. Si certaines chansons parlent ouvertement de sexe, d'autres plus pudiques évoquent le sujet à demi-mot, par le biais de sous-entendus ou de métaphores.

EPISODE 8 : AMOURS TOURMENTEES

Une histoire d’amour est rarement un long fleuve tranquille et ça, nos artistes le savent bien !

Ils sont d’ailleurs nombreux à avoir partagé leurs amours tourmentées à travers une chanson : qu’il s’agisse d’une rupture douloureuse, d’une relation sur le déclin, ou d’une histoire d’amour à priori impossible.

Mais connaissez-vous les tourments amoureux dissimulés dans chaque parole, dans chaque note, dans chaque mélodie ?

Comment devinez, en effet, que la chanson « Elle m’a dit », de Cali a permis à l’artiste d’apaiser sa peine et de sa lancer sa carrière en même temps ?

Et que Claude François a longuement hésité avant de chanter « Comme d’habitude », car il ne souhaitait peut-être pas étaler eu grand jour le chagrin d’amour que lui a fait vivre France Gall ?

Savez-vous également que c’est Jean-Jacques Goldman qui a écrit la désormais célèbre chanson de Céline Dion « Pour que tu m’aimes encore » sans même la connaître et surtout sans savoir que son texte racontait son histoire d’amour tourmentée avec René, de 25 ans son aîné ?

Dans la vie secrète des chansons, vous découvrirez que L'amour et ses tourments est une source d'inspiration inépuisable pour nos artistes préférés.

EPISODE 9 : LES CHANSONS DE VACANCES

Le soleil, la plage, le farniente… quelles délicieuses sources d’inspiration pour nos artistes ! Nombreux sont ceux qui, grâce aux vacances, ont ramené dans leurs valises des mélodies inoubliables…

Il y a ceux qui ont fait rimer vacances et enfance, parfois avec nostalgie et mélancolie. Il y en a d’autres pour qui la chanson d’un été s’est transformée en chanson de toute une vie. Sans oublier ceux qui ont rencontré le succès grâce au récit d’un amour de vacances.

C’est le cas par exemple de David Marouani du célèbre duo David et Jonathan avec sa chanson « Est-ce que tu viens pour les vacances ? » Saviez-vous qu’à l’époque, le jeune homme, âgé d’à peine 15 ans, n’a pas hésité à tenir tête à l’un des plus grands paroliers français pour lui imposer cette histoire d’amour adolescente ?

Pierre Perret lui, était un plus âgé, lorsqu’il écrivit« Les jolies colonies de vacances ». Une chanson avec laquelle il va se retrouver, sans le vouloir, au cœur d’une polémique. Une chanson qui va, malgré tout, lui porter chance et lancer définitivement sa carrière ! Lorsqu’on parle de chansons de vacances, comment ne pas évoquer également, l’immense succès de Michel Jonasz « Les vacances au bord de la mer » Une chanson emplie de nostalgie qui raconte si bien, et tout à fait par hasard, les vacances du chanteur alors qu’il n’était qu’un enfant.

Dans la vie secrète des chansons « Les chansons de vacances », nous vous proposons de lever le voile sur les secrets de ces chansons qui nous accompagnent depuis toujours…sur la route des vacances !

EPISODE 10 : LES SUCCES FULGURANTS

Nous les connaissons tous ces succès fulgurants qui ont un jour déboulé dans nos vies pour ne plus jamais en sortir ! Des tubes aux destins incroyables, qui ont marqué leur époque et pour la plupart transformé la vie de leurs interprètes. et un peu la nôtre aussi…

Vous découvrirez que certains sont le fruit du hasard alors que d’autres n’auraient jamais vu le jour sans la ténacité de leurs interprètes.

Saviez-vous par exemple que pour interpréter « Eve lève-toi » Julie Pietri a pris le risque de repartir de zéro?

Et « Adieu Jolie Candy » ? Il a fallu que son interprète, Jean-François Mickaël, taise sa véritable identité pour l’interpréter. Rien ne prédestinait non Patrick Hernandez, à devenir l’auteur du tube interplanétaire « Born to be alive ». Une chanson qui l’a rendu célèbre dans le monde entier et riche jusqu’à la fin de sa vie.

Alizée, elle, savait dès le départ, qu’elle connaîtrait le succès…Et elle a eu raison d’y croire. A 16 ans à peine, sa chanson « Moi Lolita » est devenue un tube.

Parfois, le succès arrive alors même qu’on ne se rêve pas chanteur. C’est ce qui est arrivé à Martial Tricoche, le leader du groupe Manau. A l’époque de« La tribu de Dana », le jeune homme travaillé comme manutentionnaire dans une usine. Dans la vie secrète des chansons « Les succès fulgurants », nous vous proposons de lever le voile sur les secrets de ces chansons que nous aimons encore et toujours écouter et surtout chanter !

EPISODE 11 : LES CHANSONS EN DUO

lls sont nombreux ces artistes à avoir, le temps d’une chanson, mêler leurs voix pour notre plus grand plaisir. Ces chansons, interprétées en duo, recèle évidemment bien des secrets, bien des histoires. Car un duo ne naît jamais totalement par hasard.

Saviez-vous par exemple que Sylvie et Johnny ont donné une nouvelle impulsion à leur histoire d’amour, alors en difficulté, en interprétant la chanson « j’ai un problème » ?

Et la chanson « Comme un boomerang », saviez-vous que Serge Gainsbourg l’avait été écrite pour Dani, qui devait représenter la France au concours de l’Eurovision ? L’Eurovision ayant refusé le titre, elle a ensuite été oubliée pendant des années, jusqu’à ce qu’un certain Etienne Daho décide de l’exhumer.

La chanson « Qu’est-ce que t’es belle », écrite par Marc Lavoine, est, elle aussi, restée longtemps dans un tiroir jusqu’au jour où l’artiste a croisé le chemin de Catherine Ringer. Et là, ce fût comme une évidence…

Une évidence, ça l’a été aussi lorsque Véronique Jannot a croisé la route de Laurent Voulzy. Ce duo artistique s’est transformé en histoire d’amour, à moins…que ce ne soit l’inverse

Dans « la vie secrète des chansons : les plus beaux duos », nous allons vous raconter les histoires qui se cachent derrière tous ces couples artistiques…

EPISODE 12 : UN PRENOM, UNE CHANSON

Si on vous dit Nathalie, Céline ou encore Michèle, ça vous inspire quelque chose? Si ce n’est pas votre cas, sachez que tous ses prénoms féminins ont inspiré des chanteurs qui en ont fait des succès ! Mais connaissez vous l’histoire de toutes ces chansons ?

Saviez-vous, par exemple, que la chanson « Céline » qui colle si bien à la peau d’Hugues Aufray a, au départ, été écrite pour Claude François ?

Et la Nathalie de Gilbert Bécaud, saviez-vous qu’elle devait s’appeler Natacha. Même chose pour la chanson de Gérard Lenorman. Sa célèbre Michelle s’appelait au départ Marcelle. Mais l’artiste l’a débaptisée en souvenir d’une Michelle qui avait marqué sa jeunesse.

A l’inverse, hors de question de débaptiser la Sarah de Reggiani, au risque de dévoiler l’identité de la femme qui a inspiré ces paroles.

Ce qui est sûr, c’est que derrière tous ces prénoms féminins, se cachent des histoires insoupçonnables, des histoires qui ont donné naissance à de magnifiques chansons.

Détails

france3-NB.PNG

Liens

Dans la même catégorie

Se connecter en tant que professionnel

Si vous ne possédez pas d’identifiants, veuillez nous contacter. Nous vous créerons un compte professionnel.

Se connecter

Vous êtes maintenant identifié en tant que professionnel

Le nom d’utilisateur ou mot de passe est erroné

Newsletter

Restez informé(e) de nos dernières actualités et productions.

Vous avez bien été abonné(e) à notre newsletter

Nous n’avons pas pu vous abonner à notre newsletter